[Webinaire] Éruptions volcaniques et aérosols – qu’avons-nous appris du Hunga-Tonga ?

On January 15, 2022, the undersea volcano at Hunga Tonga-Hunga Ha’apai erupted. At the time, signals evaluated by ECMWF showed that Material from the eruption rose higher than 20 km. According to recent research, it rose in fact to 58 km, and the event gained worldwide attention.[1]

Un coucher de soleil volcanique à la Réunion après l’éruption du Hunga-Tonga (Photo de Patrice Huet)

La composition de l’atmosphère a une incidence sur notre vie quotidienne, notre santé et la production d’électricité. Au cours de ce webinaire, nos experts vous expliqueront comment et pourquoi les experts en sciences de l’atmosphère observent les mélanges d’aérosols dans notre atmosphère et quels effets l’éruption du Hunga-Tonga a provoqués.

Nous sommes fiers de pouvoir recevoir Dr Vincent-Henri Peuch, directeur du service de surveillance de l’atmosphère Copernicus au CEPMMT, le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, en tant que modérateur. Il présentera au public le mix d’aérosols dans notre atmosphère. Deux experts, Dr Alexandre Baron et Dr Damien Ceus, fourniront des informations scientifiques accessibles au public, en mettant l’accent sur les effets de l’éruption du Hunga-Tonga. Dr Alexandre Baron vous présentera de quelle manière les aérosols sont observés et mesurés, en complément d’informations sur la station atmosphérique du Maïdo à l’île de la Réunion, le fonctionnement d’un LiDAR, et détaillera le processus du transport des aérosols depuis le site de l’éruption et les caractéristiques remarquables du panache ! Enfin, Dr. Damien Ceus mettra l’accent sur l’effet de ces aérosols sur les activités humaines. Après avoir présenté la fonction des Clear Sky Models pour calculer l’impact des aérosols, il examinera de plus près l’impact des aérosols du Hunga-Tonga sur la production d’énergie renouvelable dans le monde.

Nous invitons à ce webinaire l’ensemble des scientifiques, des professionnels et des amateurs intéressés, qui souhaitent en savoir plus sur le travail de certains des principaux observatoires et sur l’impact des aérosols provenant des éruptions volcaniques sur notre vie quotidienne et la production d’électricité.

A l’issue de ce webinaire, vous aurez une meilleure compréhension de :

  • Les différentes sources d’aérosols et leur mélange dans l’atmosphère ;

  • Les différentes approches pour mesurer les aérosols ;

  • Le fonctionnement d’un LiDAR ;

  • Les impacts des aérosols sur l’activité humaine ;

  • Ce qu’est un modèle de ciel clair et comment on peut l’utilsier pour calculer l’impact des aérosols ;

  • De nombreuses informations complémentaires sur l’éruption du Hunga-Tonga !

A propos des speakers :

Dr. Vincent-Henri Peuch est directeur du Service de surveillance de l’atmosphère Copernicus (CAMS) au Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF). Il est impliqué depuis 2003 dans la conception, le développement et la mise en œuvre de Copernicus, le programme phare d’observation de la Terre de l’Union européenne. Originaire de France, il a obtenu son doctorat de l’École Normale Supérieure de Lyon en 1996. Il a travaillé comme scientifique pour Météo-France pendant 15 ans avant de rejoindre l’ECMWF en 2011 pour diriger les activités européennes de R&D précurseurs qui ont finalement conduit au CAMS. Chercheur de renommée internationale, il travaille sur la modélisation numérique et l’assimilation de données sur la qualité de l’air et la composition de l’atmosphère, avec plus de 100 publications à comité de lecture. Il fait partie de plusieurs comités scientifiques nationaux et internationaux, notamment pour l’Organisation météorologique mondiale et l’Organisation mondiale de la santé.

Dr. Alexandre Baron est post doctorant au Laboratoire de l’atmosphère et des cyclones (LACy, Université de La Réunion), spécialisé dans les phénomènes d’aérosols et les mesures de télédétection par lidar. Après des études de physique fondamentale à l’Université de Paris-Saclay, il a réalisé un doctorat au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE), financé par le CEA. Bénéficiant actuellement d’une bourse postdoctorale du CNES, il poursuit des études sur les aérosols transportés à travers l’océan Indien en utilisant des instruments basés à l’île de la Réunion (Observatoire OPAR), des observations satellitaires et des produits de modélisation atmosphérique.

Dr. Damien Ceus a soutenu un doctorat en Instrumentation pour l’Astrophysique (Faculté des Sciences de Limoges – Laboratoire Xlim). Il a travaillé comme ingénieur de terrain chez Leosphere pendant 4 ans, puis comme ingénieur métrologie et support chez HGH Infrared Systems pendant 3 ans. Il a rejoint le bureau toulousain de Reuniwatt début 2021 pour être en charge des imageurs de ciel dans le domaine des longueurs d’onde visibles et infrarouges. Damien encadre l’équipe d’instrumentation pour garantir que chaque caméra suit une série de tests et de calibrations. Il participe également à la définition du produit et au développement de nouvelles fonctionnalités. Il veille à ce que Reuniwatt maintienne un haut niveau de qualité de production et à ce que toutes les demandes techniques individuelles de chaque client soient satisfaites.

Dr. Vincent-Henri Peuch

Moderateur
Directeur du Service de surveillance de l’atmosphère Copernicus @ECMWF

Dr. Alexandre Baron

Speaker
Postdoc @Laboratoire de l’atmosphère et des cyclones, Université de La Réunion

Dr. Damien Ceus

Speaker
Expert en Sky Imager @Reuniwatt

Le webinaire aura lieu le 24 Mars 2022, à 15h CET.

Inscriptions

A propos du CEPMMT (ecmwf.int)

Le CEPMMT est le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme ainsi qu’un institut de recherche et un service opérationnel 24/7. En tant qu’organisation intergouvernementale indépendante, le CEPMMT exploite deux services du programme Copernicus d’observation de la Terre de l’UE, le service Copernicus de surveillance de l’atmosphère (CAMS) et le service Copernicus sur le changement climatique (C3S). Nous contribuons également au Copernicus Emergency Management Service (CEMS). L’organisation a été fondée en 1975 et emploie aujourd’hui près de 390 collaborateurs de plus de 30 pays. Le CEPMMT est l’un des six membres des organisations coordonnées, qui comprennent également l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), le Conseil de l’Europe (CdE), l’Agence spatiale européenne (ESA), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Organisation européenne pour l’exploitation de satellites météorologiques (EUMETSAT).

A propos de Reuniwatt (www.reuniwatt.com)

Reuniwatt est un acteur majeur de l’évaluation et de la prévision du rayonnement solaire et de la couverture nuageuse. Basée sur de solides travaux de Recherche et Développement, la société offre des produits et services fiables destinés aux professionnels de divers domaines, tirant le meilleur parti de deux facettes clés de la météorologie : la physique atmosphérique et les sciences des données. Un accent particulier a été mis sur la prévision de l’énergie solaire, en développant des solutions de pointe pour améliorer la prévision à court terme de la ressource solaire.
L’entreprise a obtenu de nombreuses subventions, dont le programme H2020 SME Phase 1, qui fait de Reuniwatt un champion européen en matière d’innovation. Reuniwatt a également été sélectionnée parmi les entreprises nationales à forte croissance pour intégrer le prestigieux programme French Tech 120 en 2020.

A propos du CNES (cnes.fr)

Le CNES est le Centre national d’études spatiales français, une organisation gouvernementale créée en 1961. Agence à vocation programmatique et centre d’expertise technique, le CNES est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre la politique spatiale de la France dans le cadre de la coopération internationale, notamment au sein de l’Europe. Le CNES est une force de proposition majeure qui a pour objectif de maintenir et de développer la compétitivité de la France et de l’Europe et de s’assurer qu’elles restent des acteurs de premier plan dans le secteur du spatial.

Le CNES soutient le poste de recherche postdoctorale de notre speaker Dr. Alexandre Baron au sein de l’Université de La Réunion. Les autres partenaires de ce programme de recherche sont :